Vivre pendant et après un cancer

M.K. Bendiane, S. Couffignal, M. Gantenbein, C. Goetzinger (Main author), L. Huiart, H. Samouda

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingChapterpeer-review

Abstract

Les conséquences du cancer qu’elles soient cliniques, psychologiques ou sociales, concernent en premier lieu les personnes atteintes mais aussi leur entourage et plus largement l’ensemble de la collectivité. C’est pourquoi, une expertise impliquant des professionnels et des associations de patients s’est donc imposée comme la manière de pouvoir mettre en lumière les priorités les plus criantes en matière d’interventions susceptibles d’améliorer les conditions de vie après un diagnostic de cancer. Cette expertise s’est donc appuyée d’une part, sur le témoignage de personnes directement ou indirectement concernées et d’autre part, sur une concertation qui a pris la forme de focus groups (entretiens collectifs). De plus, les données de l’enquête « Parcours des Femmes atteintes d’un cancer du sein » réalisée en 2015 à l’initiative de l’association « Europa Donna Luxembourg », bien qu’étant limitées à un seul cancer, permettent d’illustrer les propos recueillis auprès des personnes atteintes et les constats dressés par les professionnels et les associations. Ces entretiens collectifs ont mis en lumière la nécessité de mieux évaluer la situation des personnes et de leur entourage d’un point de vue social et psychologique à court et moyen terme, c’est-à-dire non seulement tout au long du parcours de soins durant la phase active de traitement mais au-delà, durant la phase de maintenance ou de rémission. Les résultats ont montré l’importance d’individualiser l’accompagnement des personnes atteintes dans les différentes phases de la maladie. Individualiser signifie répondre aux besoins spécifiques des personnes au moment où ces dernières les expriment et s’adapter à chaque cas dans toute sa particularité. Toutefois, si chacune des situations reste originale, il n’en demeure pas moins que des solutions collectives sont possibles, notamment en rendant plus efficace l’offre en soins de support. Une réflexion sur le volume et la couverture de l’offre de soins de support au Luxembourg doit être d’emblée engagée.
Original languageFrench
Title of host publicationRapport national du cancer au Grand-Duché de Luxembourg 2020
Place of PublicationLuxembourg
PublisherMinistère de la Santé – Direction de la Santé
Pages148-162
Number of pages15
ISBN (Print)NA
Publication statusPublished - 1 Feb 2021

Cite this